Questionnaire de Proust : I COULD NEVER BE A DANCER

Carine Charaire et Olivier Casamayou, le duo de chorégraphes, réalisateurs et directeurs artistiques derrière I COULD NEVER BE A DANCER, invité des Rencontres franco-chinoises de la mode au printemps 2018, s'est prêté pour Doors au jeu du questionnaire de Proust.

Le principal trait de votre caractère

Olivier Casamayou : L’impulsivité et la colère volcanique. 

Carine Charaire : Moi c’est l’inverse, je ne me mets jamais en colère et je fais en sorte que les choses s’accordent.                                            

Votre plus grande peur

Carine : Perdre des proches.                                            

Olivier : Perdre la maîtrise du réel. Perdre le sentiment que je suis, même si c’est une illusion, le maître de mes décisions et de ma vie. 

Votre principal défaut

Carine : Mon indécision.

Olivier : Mon impulsivité, clairement. 

Le défaut que vous détestez le plus chez les autres

Olivier : La lâcheté. 

Quelle personne vivante admirez-vous le plus ?

Carine : Il n’y en a pas vraiment…

Olivier : Patti Smith et Kate Bush. J’adore le fait qu’elles se retirent de la scène quand elles sentent qu’il n’y a plus quelque chose de pertinent à produire. Je trouve que ça demande un courage incroyable. 

Votre plus grande réussite

Carine : Ce que l’on fait. 

Olivier : L’image que les gens ont de nous.

Votre état d’esprit actuel

Carine et Olivier : Ouverts et excités. 

La vertu la plus surévaluée

Carine : La franchise.

Olivier : L'intransigeance de l'artiste.

Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique

Carine et Olivier : Mon sourire.

Olivier : Avec l’âge, le ventre est devenu problématique. 

La qualité que vous appréciez le plus chez un homme

Carine : Une certaine forme de loyauté. 

Olivier : La pureté de ses sentiments, l’absence d’intérêt et de calcul.

La qualité que vous appréciez le plus chez une femme

Carine : Pour moi, il n’y a pas de différence pour une femme et un homme. 

Olivier : La liberté.

Le mot ou la phrase que vous utilisez le plus

Carine : Si.

Olivier : Putain.

Le plus grand amour de votre vie

Carine : Ma fille.

Olivier : Guillaume.

Quand et où avez-vous été le plus heureux ?

Carine : Cela m'arrive régulièrement.

Olivier : Avec Guillaume.

Votre héros dans la vie réelle

Olivier : Ma mère.

Le talent que vous aimeriez avoir

Carine : Savoir cuisiner.

Olivier : La prescience, non pas tout savoir mais faire confiance à mon intuition.

Si vous pouviez changer une seule chose chez vous

Carine : Mon manque d'ambition.

Olivier : Mon apparence physique.

Dans quelles circonstances mentez-vous ?

Carine : Je mens par omission.

Olivier : J’essaie de ne pas mentir, mais si je mens, c’est pour ne pas décevoir les gens. 

Ce que vous voudriez être si vous pouviez vous transformer

Carine : Quelque chose lié à la mer, je ne sais pas quoi exactement.

Olivier : Un chat. Ça a l’air tellement tranquille. Tu fais ce que tu veux, on s’en fout, on sait que tu es fou.

L'endroit où vous aimeriez vivre

Carine : Près de la mer.

Olivier : Tokyo.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis 

Carine : Le fait qu’ils m’amusent et qu’ils me distraient de moi-même.

Olivier :