Cinéma Romance à Lushan - Lei Lei
       
     
Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.19.png
       
     
Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.28.png
       
     
Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.35.png
       
     
Cinéma Romance à Lushan - Lei Lei
       
     
Cinéma Romance à Lushan - Lei Lei

Lei Lei, lauréat du prix Jimei x Arles Discovery Award 2018 présentera son exposition Cinéma Romance à Lushan au festival international de photographie des Rencontres d’Arles à partir du 1er juillet.

Doors a assuré et suivi la production de ce projet. Le commissariat de l’exposition a été assuré par Bérénice Angremy et Victoria Jonathan.

À l’origine, il y a une vieille photographie de l’artiste au Mont Lushan en 1988. Rien du paysage réel de Lushan n’apparaît sur l’image, prise en studio. Le petit Lei Lei, 3 ans, pose aux côtés de sa mère, au volant d’une voiture en carton-pâte dans un décor de montagne reconstitué. À partir de clichés noir et blanc d’amateurs trouvés dans des marchés, de cartes postales, d’images de propagande de la période Mao, de captures du film Romance on Lushan Mountain (premier film d’amour de la Chine post-Révolution culturelle, réalisé en 1980), de photos trouvées au hasard de recherches sur Internet, Lei Lei crée un vidéo-collage mêlant mémoire individuelle et collective. La nostalgie de l’artiste sert de point de départ à une quête de vérité sur l’histoire, la famille et l’identité. Photographie ou image d’archive, est-il évident de dire aujourd’hui ce qui a le plus de valeur ? Est-ce l’image ou son processus de production qui importe ? Le fait qu’une image soit vue ou le contexte dans lequel l’image est vue ? Lei Lei nous invite à réfléchir sur l’image et le statut d’auteur.

Lire notre interview de Lei Lei

Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.19.png
       
     
Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.28.png
       
     
Capture d’écran 2019-06-10 à 18.15.35.png