10 photographes chinois à suivre en 2019

L’année dernière, nous vous parlions de 10 photographes chinois à découvrir d’urgence, nominés du Jimei x Arles Discovery Award 2017, l’un des prix de photographie les plus prestigieux de Chine. Ce prix permet à un artiste chinois d’exposer l’année suivante aux Rencontres d’Arles et d’obtenir une bourse de 200 000 RMB (environ 25 000 euros).

Voici les nominés du Jimei x Arles Discovery Award 2018. Âgés de 22 à 38 ans, ces dix artistes nous tendent un miroir vers la Chine contemporaine. Leurs travaux traitent de questions aussi différentes que le couple, l’intimité, le genre, la représentation de soi, la mémoire collective, l’espace urbain public et privé, les médias et les réseaux sociaux, la production et consommation de masse, les échanges mondialisés…

Sur les traces de Zhu Lanqing, Liu Silin et Feng Li, Lei Lei, le lauréat 2018, aura donc la chance d’être exposé aux Rencontres d’Arles l’année prochaine avec Weekend. Pixy Liao, quant à elle, a remporté la deuxième édition du prix Jimei x Arles - Madame Figaro Women Photographers Award.

Coca Dai

Né en 1976, comté de Wuyuan, province du Jiangxi, Chine. Vit et travaille à Shanghai.

Dai Jianyong, également connu sous le nom de Coca Dai, travaille comme  photographe freelance depuis 2000. La plupart de ses projets photographiques s’inspirent de sa famille et de la vie quotidienne à Shanghai. Son style est spontané, instantané, documentaire, et se démarque par sa capacité décomplexée à mettre en images une perspective à la fois passionnée et brutale sur la société chinoise contemporaine.

Le travail de Dai Jianyong a été montré lors de plusieurs expositions collectives et individuelles, parmi lesquelles le Beijing Caochangdi Photography Spring Festival en 2010, le Festival International de Photographie de Pingyao en 2012 (où Dai remporte un prix), et la 11ème Shanghai Biennale Exhibition en 2016. Il a aussi participé à des résidences artistiques à New York et en Finlande.

Instagram

Lire l’article de Lens Culture à propos de Coda Dai


Pixy Liao

Née en 1979, Shanghai, Chine. Vit et travaille à New York, Etats-Unis.

Pixy Liao est née et a grandi à Shanghai, elle vit aujourd’hui à New York. Son projet photographique Experimental Relationship, commencé il y a plusieurs années, remet en question les représentations conventionnelles de la dynamique de la représentation homme-femme. Elle explore aussi la question de l’identité féminine dans ses vidéos et sculptures. Liao a commencé à s’intéresser à la photographie en regardant le film Blow-up d’Antonioni, avant de poursuivre des études de photo aux Etats-Unis. Ses œuvres ont été exposées à He Xiangning Art Museum, Museum of Sex, Asia Society, Shanghai K11, Leo Xu Projects, Metro Pictures, Flower Gallery, etc. Elle a reçu des bourses du NYFA Fellowship in photography, En Foco’s New Works Fellowship et LensCulture Exposure Awards. En 2018, elle est lauréate du Jimei x Arles - Madame Figaro Women Photographers Award.pixyliao.com

Instagram

Lire notre interview de Pixy Liao

Su Jiehao

Né en 1988, Guangdong, Chine. Vit et travaille à Providence, Etats-Unis.

Su Jiehao a étudié à la Beijing Film Academy et est diplômé de la Rhode Island School of Design (RISD). Le travail de Su a été exposé partout dans le monde, notamment au Musée du Quai Branly (France), NRW Forum (Allemagne), Benaki Museum (Grèce), UNM Art Museum (Etats-Unis), et au Three Shadows Photography Art Centre (Chine). Su a reçu le prix Magnum 30 Under 30, le Prix Gabriele Basilico (Italie), le Prix Arte Creative (Allemagne), le Prix IdeasTap (Royaume-Uni) et le Emerging Photography Award (Etats-Unis). Il a également participé à des résidences artistiques  au Danemark, à Independent A.I.R, et au SMArt en Suisse.

jiehaosu.com

Instagram

Hu Wei

Né en 1989. Vit et travaille à Pékin, Chine.

Diplômé du département de peinture de l’Académie centrale des beaux-arts de Chine (Pékin) en 2012, Hu Wei est également titulaire d’un Master en arts du Dutch Art Institute (2016). Son travail mobilise plusieurs types de medium pour créer une relation artistique entre la réalité (geste non-artistique) et les “récits d’art”. En combinant l’observation de l’individualité et du réalisme social, il explore la médiation, ou l’irréconciliable phénoménologie entre la technologie et la condition humaine, dans laquelle s’intègrent les nouveaux questionnements politiques, économiques et éthiques. Parmi les expositions auxquelles Hu a participé, on peut citer : Towards the Emergence of Restistance (Taikang Space, 2016), Collective Disorder / After Speaking (Greylight Projects, Bruxelles), ou encore Shanghai Project-Qidian (Himalayas Museum, 2016).

hu-wei.com

Instagram

Shao Ruilu

Née en 1993, Suzhou (Province de Jiangsu), Chine. Vit et travaille entre Suzhou et Hangzhou, Chine.

Shao Ruilu finit le lycée affilié à la China Academy of Art en 2008, obtient une licence en art de la School of Inter-Media Art (département de la China Academy of Art) en 2015, puis un Master sous la direction du professeur et artiste Qiu Zhijie en 2018. Son projet de diplôme lui a valu de remporter le prix Lin Fengmian Gold Award. En 2017, elle participe au Programme de Collaboration Transculturelle de la Haute Ecole d’art de Zurich. La pratique artistique de Shao Ruilu mobilise à la fois le film et la vidéo, la peinture, l’animation et l’installation. Récemment, elle s’est plutôt concentrée sur la photographie, et plus spécifiquement la photographie de natures mortes.

Wong Wingsang

Né en 1990, Guangdong, Chine. Vit et travaille à Hong Kong.

Wong Wingsang a déménagé à Hong Kong avec son père à l’âge de 4 ans. Il remporte le prix Cheung’s Fine Arts Award en 2013, alors qu’il étudie les Beaux Arts à l’Université Chinoise de Hong Kong. Ses œuvres ont été exposées à Hong Kong, Taiwan, et en Chine continentale. Ses travaux artistiques se concentrent sur la composition de la société contemporaine, sur les règles implicites qui y règnent et sur la possibilité d’y subsister. Il explore les émotions subtiles et les zones grises qui se cachent derrière le langage de tous les jours, en utilisant des objets ready made et des images pour construire des métaphores. Parmi ses expositions récentes, on peut citer l’exposition solo The Slowest Wind (Canton Gallery, Canton, 2018), et les expositions collectives Chen Pai’an, Wong WingSang, Wu Sibo (Tabula Rasa Gallery, Pékin, 2018) et Photo Booth (ParaSite, Art Basel HK, Hong Kong, 2017).

wongwingsang.com

Instagram

Lau Wai

Née en 1982, Hong Kong. Vit et travaille entre Hong Kong et New York, Etats-Unis.

Lau Wai est diplômée de Goldsmiths, University of London (licence en Beaux-Arts) et fait actuellement un Master d’Arts Visuels à l’Université de Columbia (New York). Ses travaux ont été exposés à Art Basel Hong Kong; OCAT Shenzhen; OCAT Shanghai; Brandts Museum, Odense, Denmark; Les Photaumnales, Beauvais, France; Institute of Contemporary Arts, Singapore; Para Site, Hong Kong; Three Shadows Photography Art Centre, Beijing; Echigo Tsumari Art Triennale, Japan.

wai-lau.com

Lei Lei

Né en 1985, Nanchang (province du Jiangxi), Chine. Vit et travaille entre Pékin, Chine, et Los Angeles, Etats-Unis.

Lei Lei est un artiste touche-à-tout s’exprime aussi bien à travers l’animation que la vidéo, l’illustration, la peinture, le graffiti, l’installation, la musique et le VJing. Diplômé de la prestigieuse université Tsinghua à Pékin (2009), Lei Lei a remporté de nombreux prix dans des festivals partout dans le monde pour ses courts-métrages d’animation expérimentaux. En 2010, son court-métrage This is LOVE a obtenu le prix Best Narrative Short Award au Festival International d’Animation d’Ottawa. En 2013, son film Recycled, en collaboration avec Thomas Sauvin, a été sélectionné par le festival d’animation d’Annecy et a reçu le Grand Prix du court-métrage non narratif au Holland International Animation Film Festival. Le travail de Lei Lei a été présenté dans de nombreuses expositions en Asie de l’Est, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie. Il a également participé à plusieurs résidences artistiques, notamment Yaddo, la bourse du Asian Cultural Council Cai, et La Bande Video à Québec (Canada). Depuis 2017, il enseigne au département d’Animation Expérimentale de l’Université CalArts en Californie.

Son compte vimeo

Instagram

Lire notre interview de Lei Lei

Shen Wei

Né en 1977, Shanghai, Chine. Vit et travaille à New York.

Shen Wei est connu pour ses portraits et autoportraits intimes, ainsi que pour ses paysages poétiques et ses photographies de nature morte. Il est diplômé de la School of Visual Arts de New York, où il a fait un Master en photographie, vidéo et médias; et du Minneapolis College of Art and Design, où il a obtenu une licence en photographie. Shen Wei est titulaire de plusieurs bourses : Rockefeller Foundation Bellagio Center Arts Residency, Asian Cultural Council Arts & Religion Fellowship, New York Foundation for the Arts Fellowship, et Lower Manhattan Cultural Council Arts Grant.

shenwei.studio

Instagram

Yang Wenbin

Né en 1996, Jining (province du Shandong). Vit et travaille à Pékin.

Yang Wenbin sort diplômé de l’Université de Communication de Chine en 2018. Son œuvre Golden Age a remporté le prix et la bourse du Lishui Photography Festival en 2015. En 2017, Society of University remporte le prix New Documentaries Prize sponsorisé par Inter Art center. Il a également été sélectionné pour le 8ème prix Three Shadows Photography Award. Son exposition Euphoric Mirror à Lianzhou Foto en 2016 a été soutenue par NetEase.

wenbinfoto.com

Instagram


NB: Ces artistes sont les 10 nominés du prix découverte du festival Jimei x Arles International Photo Festival, créé en 2015. Tous les ans, dix talents sont nominés par cinq commissaires d’exposition. 200 000RMB (25 000 euros) et une exposition au prestigieux festival des Rencontres d’Arles l’année suivante sont en jeu. En 2018, les nominés ont été sélectionnés par les commissaires Dong Bingfeng, Li Jie, Chelsea Qianxi Liu, Holly Roussell, et Wang Yan. Pour plus d’informations : https://www.en.jimeiarles.com/jimei-x-arles-discovery-award/2018/